Un tiers des développeurs web devraient changer de boulot

…et quand je dis ça, c’est pour dire qu’ils devraient s’orienter vers n’importe quel travail qui soit loin, trèèès loin du développement informatique. Même la moindre macro Excel devrait leur être interdite. Revenons un peu en arrière. J’ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog des comportements qui me font…

Lire la suite

Le directeur technique : Un professeur d’université qui descend à la mine

J’ai parlé récemment des séances de coaching auxquelles je participe dans le cadre de mon MBA. Nous avons procédé une fois à un exercice intéressant, qui m’a fait réfléchir et que je veux partager avec vous. Cela consistait à choisir une image parmi quelques dizaines de photos éparpillées ; je…

Lire la suite

Recrutement : Administrateur système

Le poste d’administrateur système n’est plus à pourvoir. Merci à tous ceux qui m’ont envoyé un CV. Fine Media, l’entreprise que j’ai co-créé et dont je suis le directeur technique, est à la recherche d’un administrateur système / responsable d’exploitation. Présentation de l’entreprise Nous éditons des sites web communautaires, comme CommentFaitOn ou DcoPhoto, et des…

Lire la suite

Durée d’étude et expérience professionnelle

Il existe globalement 3 types de filières de formation :

  • Les études «classiques», en université ou en école d’ingénieur, sur des cursus cours (2 ou 3 ans) ou longs (5 ans).
  • Les études en alternance, avec différentes formules sur des rythmes très cadencés (4 jours en entreprise / 1 jour à l’école) ou très séquencés (3 semaines en entreprise / 1 semaine à l’école).
  • L’autoformation (il ne faut pas négliger les autodidactes, il y en a de très brillants).

Oui, je sais, je simplifie beaucoup les choses, mais c’est pour le bien de mon propos.

Intéressons-nous aux deux premiers types d’études. Elles comportent, l’une comme l’autre, des périodes d’enseignement scolaire magistral (cours en amphi, TD), des périodes d’application pratique (projets) et des périodes de découverte du milieu professionnel (stages ou apprentissage). La seule différence, c’est l’équilibre qui est tenu entre ces trois aspects.
Si je continue à schématiser, ça donne quelque chose comme ça :

  • En université, les cours magistraux forment l’essentiel de la formation.
  • En école d’ingénieur, les projets sont souvent prépondérants, ou tout au moins très importants.
  • En alternance, c’est l’expérience acquise en entreprise qui constitue la majeure partie du temps de formation.

Notez bien que je ne porte pas le moindre jugement sur ces différences. J’en parlerai peut-être dans un autre article, mais ce n’est pas le sujet pour le moment. Sachez juste qu’ayant passé 3 ans à la fac, 4 ans en école d’ingénieur, pour avoir embauché des informaticiens de tous profils et pour avoir donné des conférences dans des établissements assez différents, j’ai une vision assez précise de tout ça.

La chose qui ne cesse de m’étonner, c’est la perception que les informaticiens ont de leurs cursus, et comment ils les présentent lors des entretiens d’embauche.