Lenny’s golden rule of management

Dans mon dernier billet, je vous parlais de la règle d’or du management de Loïc. Je vais maintenant vous parler d’une autre règle qui, sous son aspect – et son origine – humoristique, possède une réelle profondeur :

« Tout le monde peut faire des erreurs, c’est pour ça qu’il y a des gommes au bout des crayons »

Cette phrase est prononcée par Lenny, dans l’épisode L’ennemi d’Homer, dans le dessin animé « The Simpson« . Ah oui, dit comme ça, ça ne fait pas très sérieux. Mais réfléchissez-y bien.

J’ai vu trop de personnes qui ne pardonnaient aucune faute à leurs collègues. La moindre erreur devenait synonyme de débilité profonde de la part de celui ou celle que l’avait commise. Et non content de ne rien laisser passer ces personnes sont quasi-systématiquement blessantes dans leurs propos. Sans chercher à humilier les gens en public, elles y arrivent quand même.

Quand quelqu’un fait une erreur, il faut plutôt se faire rapidement une petite checklist mentale :

  1. Est-ce uniquement de sa faute ?
  2. Lui ai-je donné la formation nécessaire ? Lui ai-je consacré le temps et l’aide dont il/elle avait besoin ?
  3. Ne m’est-il pas arrivé de faire le même genre d’erreur ?

Sincèrement, on fait tous des erreurs ; c’est humain. Ne pas être capable de reconnaître cette réalité chez les autres démontre un manque de maturité. Évidemment, on peut s’énerver un peu quand quelqu’un fait plusieurs fois la même erreur, et qu’on est certain que cette personne bénéficiant de bonnes conditions pour réaliser son travail convenablement.

Mais la prochaine fois que vous sentirez la moutarde vous monter au nez, demandez-vous : est-ce que je n’ai jamais utilisé la gomme qui est au bout de mon crayon ?

2 réponses sur “Lenny’s golden rule of management”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.