Création de l’entreprise Skriv

Ceux qui me connaissent, avec qui j’ai travaillé ou qui suivent ce blog depuis longtemps, ont déjà entendu parler de «Skriv». Ce mot, qui veut dire “écrire” en plusieurs langues, je l’ai utilisé pour plusieurs choses au fil du temps : langage de balisage léger, projet open-source de wiki simplifié, outil de gestion de projet utilisé dans ma précédente entreprise pendant 4 ans, etc.

Aujourd’hui, c’est un nouveau chapitre de ma vie qui s’ouvre. J’ai créé une startup qui se nomme Skriv, et dont le produit sera un logiciel de gestion de projets. Eh oui, on ne se refait pas.

Merci à Solène Tessier pour le logo

Pourquoi vouloir se lancer sur ce secteur, où il y a déjà beaucoup de concurrents ? Pour 3 raisons toutes simples :

  • C’est un sujet que j’aime.
  • C’est un sujet que je maîtrise.
  • C’est un sujet auquel je pense pouvoir apporter quelque chose de différent.

Un sujet que j’aime

Oui, la gestion de projets, c’est quelque chose que j’apprécie. Ce n’est pas nouveau. Si ce n’était pas le cas, je n’aurais sûrement pas fait ce blog 😉

Si j’aime ça, c’est sûrement parce que c’est un mélange de process et de structuration d’un côté, et de management de l’autre. Ces deux aspects sont intrinsèquement liés, il faut se sentir à l’aise avec l’ensemble si on veut être capable de faire du bon boulot.
Car souvenez-vous, la gestion de projets ça n’existe pas : on ne gère pas des projets, on gère des gens qui travaillent sur des projets.

Un sujet que je maîtrise

La gestion de projet, j’en ai appris des notions de base durant mes études d’ingénieur, que j’ai mises en pratique en étant chef de projets dans plusieurs startups.
J’ai participé à la création de la société Fine Media en tant que directeur technique. Ce rôle m’a amené à mettre en place des processus dans l’entreprise et à réfléchir à l’ensemble de la manière dont on gérait les projets de développement.
J’ai fait un Executive MBA en “Management et Entrepreneuriat”, qui m’a permis d’approfondir mes connaissances.
J’ai fait une certification de 8 mois en “Software Product Management” à l’Université d’Alberta, qui m’a conforté dans ce que je savais, et ce que je savais faire.

Concernant les logiciels de gestion de projet, j’en ai testé et évalué un assez grand nombre, que ce soit pour les besoins de ce blog ou pour ceux des entreprises dans lesquelles j’ai travaillé.
J’ai développé sur mon temps libre le logiciel de gestion de projets qui était utilisé chez Fine Media. C’était au début un wiki sous stéroïdes, puis j’y ai ajouté la gestion de tâches, puis j’y ai intégré la gestion de tout notre workflow. Ce logiciel était utilisé par des gens aux profils très différents (des chefs de projets, des informaticiens, des content managers, des commerciaux, des account managers…) et il a fallu faire en sorte qu’il soit manipulable le plus simplement possible.

Cette expérience a une grande valeur. Aujourd’hui, je ne développe pas le premier prototype de mon logiciel ; j’en suis à la cinquième version !

Les trois premières versions n’étaient pas très belles, mais elles étaient efficaces et simples d’utilisation :

La quatrième version était déjà une réécriture totale :

Soyez patients pour voir à quoi ressemblera la cinquième version 😉

Un sujet auquel je pense pouvoir apporter quelque chose de différent

Oui, il existe un certain nombre de logiciels de gestion de projets sur le marché. Certains sont assez gros ; il y a eu de belles levées de fond, des rachats et même des entrées en bourse… Est-ce que ça veut dire que ce marché est bouché ? Je ne le pense pas. Le nombre d’entreprises qui ont besoin d’outils performants est énorme, il y a toujours une place à se faire. Par contre, il faut savoir se différencier des autres.

Si on regarde à quoi ressemble le marché :

Image provenant de https://www.inflectra.com/company/article/452.aspx

Pour moi, le but est d’être là :

Ne pas être celui qui a le plus de fonctionnalités, mais celui qui apporte la meilleure plus-value.

Alors en quoi Skriv est-il différent des autres ? Eh bien là où ils sont tous orientés “tâches”, Skriv est orienté “workflow”. Pour avoir travaillé plusieurs années en utilisant cette vision (après avoir travaillé auparavant de manière plus conventionnelle), je peux vous assurer que cela permet d’être bien plus efficace. Plus de projets, mieux gérés (plus vite, avec moins d’erreurs), moins de stress…
Et cela est tellement éloigné de l’ADN des autres logiciels (souvenez-vous que JIRA a même commencé en n’étant qu’une buglist) que je pense pouvoir me faire une place.

J’ai quelques idées supplémentaires quant au positionnement et au pricing… mais il faudra attendre un peu avant que je dévoile tout ça 😉

Et la suite ?

Pour faire simple, je suis en plein développement. Les formalités administratives m’ont pris du temps et de l’énergie, mais je continue à avancer à un bon rythme.

Le but est de lancer une version bêta dans quelques mois, avec un nombre réduit d’entreprises/équipes qui accepteront de jouer le jeu (c’est-à-dire vraiment utiliser l’outil pour me faire des retours pertinents) en échange d’un accès gratuit pendant un bon bout de temps. Quelques mois plus tard, ce sera le lancement commercial, dont le succès dépendra de tant de critères (qualité de la réalisation, efficacité du marketing mis en place, etc.) que je n’ose faire le moindre pronostic pour le moment. Il faut mettre le curseur au bon endroit entre humilité et ambition 😀

Je vais évidemment continuer à parler de ma création d’entreprise sur ce blog ; on est en plein dans le sujet, que ce soit l’aspect entrepreneurial ou tout ce qui concerne la gestion de projets elle-même.

Si vous souhaitez être prévenu lors du lancement, je vous invite à entrer votre adresse email dans le formulaire sur le site skriv.com.

4 réponses sur “Création de l’entreprise Skriv”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.